Traduire le silence en paroles, c’est un peu au hasard que j’avance cette définition de la poésie. Ce silence où tout se décide, je crois qu’il est à l’origine de toute création. Entre l’absurde et le divin, la poésie prend mystérieusement naissance. Là où il n’y avait rien, il y a tout, un tout qui provoque la surprise, l’étonnement, le coup de foudre.

Maxime Alexandre