J'ai toujours été fidèle à la gauche parce qu'elle est, au royaume des valeurs, la transposition, la sécularisation du discours chrétien sur l'éthique. Mais je n'ai jamais adhéré à sa vision de la nature humaine, qui est dans le meilleur des cas une imposture, dans le pire, une provocation au crime et à la tyrannie.

• Les passions et les sentiments sont cumulatifs, les intelligences ne le sont pas. Mettez ensemble une centaine de furieux, il en sortira une furie centuplée, dangereuse, incontrôlable. Mettez ensemble une centaine de prix Nobel sur un sujet déterminé ; laissez-les délibérer, il en sortira un texte d’une navrante pauvreté. Voilà pourquoi l’individualisme bien compris est le parti de l’intelligence. Et de la raison !

Le choix de Pascal

Jacques Julliard